Les différents types d’impôts en Suisse et leurs caractéristiques


Les différents types d’impôts en Suisse et leurs caractéristiques

La Suisse a tendance à être en tête de tous les classements pour la richesse économique et le bien-être. Cela est rendu possible grâce aux différents types d’impôts en Suisse. Nous parlerons dans cet article des différents types d’impôts prélevés en Suisse.

Impôts sur les revenus du travail

Comme dans la plupart des pays, le revenu du travail Suisse paie deux types d’impôts: les cotisations de sécurité sociale et les impôts sur le revenu.

La Sécurité sociale

Examinons tout d’abord les versements à verser à la Sécurité sociale suisse, qui sont très attractifs tant pour les travailleurs que pour les entreprises. En effet, les cotisations sociales sont payées exclusivement au gouvernement fédéral.

Par ailleurs, la sécurité sociale suisse comprend quatre concepts d’assurance différents. En 2021, pour l’assurance retraite et invalidité, l’entreprise et le travailleur paient 4,35% du salaire brut. Pour l’assurance invalidité, les deux parties paient 0,70%. Et pour l’assurance perte d’emploi, le montant est de 0,25%.

L’Impôt sur le revenu

L’impôt sur le revenu en Suisse dépend principalement de votre lieu de résidence et est régis par des principes généraux. En effet, il comprend une partie pour l’administration fédérale, une partie pour le canton et une partie pour la commune où vous vivez.

Par ailleurs, il est à noter que l’impôt sur le revenu Suisse permet certaines déductions. Les frais de transport pour se rendre au travail en sont un exemple.

Impôts sur l’épargne et les revenus du capital

Maintenant que nous avons vu ce qui est payé en impôts sur les revenus du travail, parlons des impôts applicables à l’épargne et aux revenus du capital en Suisse.

Dividendes, intérêts et revenus immobiliers

Les dividendes et les intérêts font tous deux parties de l’assiette fiscale de l’impôt sur le revenu, avec le revenu gagné. N’oubliez pas que les impôts sur le revenu sont répartis entre les niveaux fédéraux, cantonal et communal. Il est à noter que ni les dividendes ni les intérêts ne sont soumis au paiement de cotisations sociales.

En ce qui concerne les revenus immobiliers tels que les locations, les bénéfices nets de cette activité sont également imposés au taux correspondant de l’impôt sur le revenu ; de même que les dividendes et les intérêts.

Types d’impôts en Suisse : Les gains en capital

Pour les résidents fiscaux en Suisse, les plus-values ​​réalisées avec des actions ; ou d’autres instruments financiers tels que les fonds ETF ne doivent normalement pas payer d’impôt de quelque nature que ce soit aux autorités.

Cependant, si les plus-values ​​proviennent d’investissements immobiliers, dans la plupart des cas, vous devez payer des impôts. Le montant exact dépend du canton et de la commune, du montant de la plus-value ; et du temps que nous avons possédé ce bien avant la vente.

Les différents types d’impôts en Suisse et leurs caractéristiques

Types d’impôts en Suisse : T.V.A.

La taxe sur la valeur ajoutée, connue sous le nom de Mehrwertsteuer en Suisse, est l’une des plus basses du monde développé. En effet, il comporte 3 sections différentes et le taux général n’est que de 7,7%.

Plus particulièrement, les taux de TVA Suisses actuels sont valables à partir du 1er janvier 2022. Auparavant, ils étaient légèrement plus élevés, avec le taux général de 8%, qui avait été introduit en 2011.

Taxes à l’achat d’une maison

C’est aussi l’un des types d’impôts en Suisse. L’achat d’un appartement ou d’une maison en Suisse peut également être accompagné du paiement des taxes. Cependant, les montants sont généralement nettement inférieurs à ceux de la plupart des pays européens.

Types d’impôts en Suisse : Impôt sur les sociétés

L’impôt Suisse sur les sociétés est prélevé sur les bénéfices des sociétés. Il est également nettement inférieur à celui de la plupart des pays développés. En effet, le canton suisse où l’impôt sur les sociétés est le plus bas est Zoug.

Vous pouvez lire aussi : Comment changer d’adresse impôt à Vaud ?

Conclusion

La Suisse possède l’un des systèmes fiscaux les plus attractifs du monde développé. Il est vrai qu’il existe des sites avec des taxes encore plus faibles, mais ces sites ont tendance à avoir des caractéristiques uniques qui ne les rendent pas comparables à d’autres pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *